18/02/2017

La nouvelle est désormais officiel, le colonel Marcel Ntsourou, Ancien secrétaire général adjoint du Conseil national de sécurité, est mort ce vendredi 17 février à l'hôpital central des armées de Brazzaville où il a été conduit d'urgence après avoir été victime d'un malaise dans sa cellule.

Selon le directeur central du service de santé des armées, le Général Pascal Ibata le corps du colonel Marcel Ntsourou ne présentait aucune lésion externe apparente. Cliniquement, son décès a été constaté suite à un arrêt cardio-respiratoire. Il purgeait une peine d'emprisonnement à perpétuité depuis deux ans et demi.

Le procureur de la République André Ngakala Oko a ordonné à la police judiciaire d’ouvrir une enquête et de procéder, notamment dans l’immédiat, à l’audition de Franck Mbani, le neveu du colonel Marcel Ntsourou, qui partageait lui une même cellule depuis plus d’un an.

Que son âme repose en paix, puisse le Dieu de l’Univers l’accueillir dans demeure éternelle. Quel que soit la trajectoire historique de ce vaillant officier des forces armés Congolaise, le Congo vient de perdre un de ses digne fils, la Lékana (Région des Plateaux) un cadre qui faisait sa fierté.

 

 

17/02/2017   15: 00

Selon une source de Brazzaville, le Colonel Marcel Ntsourou incarcéré à la maison d’arrêt depuis le 13 Décembre 2013, Pour sa responsabilité présumé lors des explosions de Mpila, et le 11 Septembre 2014 pour rébellion et atteinte à la sécurité intérieur de l'état soit (3 ans) vient de rendre l’âme des suites d’un malaise.

Pour le moment c’est le mutisme total de la part des autorités de Brazzaville.

Information à suivre.

 

Retour à l'accueil