Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CERBAC : Cercle d'Etude et de Réflexion sur le Bassin du Congo

MEDIA DU BASSIN DU CONGO : Analyse de l’Actualité : POLITIQUE - ÉCONOMIE - SANTÉ - ENVIRONNEMENT - INTERNATIONAL. Enjeux stratégiques et prospectives

CONGO-Brazzaville : Recherché, prix 50 000 000 F. C.F.A

Wanted, prix 50 000 000 F. C.F.A

On se croirait dans une bande dessiné du genre Lucky Luke, Tex Willer, ou dans un film de western spaghetti. Mais non ! Nous sommes au XXI ème siècle et cela se passe au South-West (Sud –Ouest) du Congo, dans les quartiers de Makélékélé et de Bacongo à Brazzaville.

Cet message est affiché sur les murs des arrondissements précités, avec une récompense de 50 000 000 F. .C.F.A, le desperado recherché ici s'appelle le" terroriste" Frédéric Bintsamou alias Pasteur Ntumi par le pouvoir autoproclamé de Brazzaville. Un pouvoir qui tire sa légitimité par la force et l’intimidation suite à l’auto-proclamation de sa victoire à la dernière élection présidentielle de Mars 2016, nuitamment sur fond de coupure du signal Internet, d’agression de journalistes des médias étrangers et d'un déploiement sans précédent de l'armée. Pour les partisans du Pasteur NTUMI, c'est à dire le messager ou l'envoyé de Dieuen langue Kongo , il est au est au contraire l'ombre de dieu, et un résistant.
Si la culture des mises à prix et des chasseurs de primes est ancrée dans la culture Nord-Américaine, elle ne l'est pas chez les Bantou et chez les francophones, ce qui est très révélateur des difficultés qu’éprouve l’état Congolais « A isoler ce monsieur, à le capturer et le remettre à la justice »

Après avoir dans un premier temps fait un usage disproportionné de la force en procédant à des Bombardements systématiques des villages, et hameaux du pool, provoquant des déplacements massifs des populations agars et apeurées, ne sachant à quel saint se vouer. Ce que n’a cessé de dénoncer Monseigneur Louis Portela Archevêque de Kinkala (Région du Pool) dans les antennes de R.F.I.

Après le énième déni du chef de l’Etat de ce qui semble être une crise politico-militaire et une catastrophe humanitaire aux lourdes conséquences pour les populations, lors d’une interview accordée dans une émission télévisée à la chaîne France 24.

En prélude à la diffusion sur la chaîne de télévision France 2, de l’émission Envoyé spécial le 25 Mai 2017, dont une partie du reportage sera consacrée à « La guerre oubliée et à huit clos du pool », le régime de Brazzaville vient semble-t-il de passer à la vitesse supérieure en faisant recourt à la mise à prix et à la dénonciation. Afin de régler définitivement et rapidement ce problème, d’autant que la France a un nouveau président et qu’il est impérieux de solder définitivement ce problème qui est une épine dans les pieds du pouvpoir de Brazzaville, pour pouvoir par la suite espérer entammer avec sérénité un nouveau partenariat avec le nouveau locataire du chateau de l'Elysée Emmanuel MACRON et dépasser les crispations nées de la relation tendue avec Francois Hollande qui durant son quinquenat n'a même pas daigné se rendre à Brazzaville, même pour une escale de quelques heures. Malgré les faveurs que le Congo a toujours accordé aux entreprises Françaises.

Quant au peuple Congolais, prit en tenaille entre ces deux types de folies à savoir : D’un côté l’obstination et l’aveuglement de son actuel président qui s’accroche au pouvoir par la violence, en embastillant et intimidant tous ceux qui osent s’opposer à ce qu’il estime être son “Pouvoir“. Actuellement en effet, de nombreux hommes politiques se trouvent dans les geôles du pouvoir : Jean Marie Michel MOKOKO candidat malheureux à la dernière élection présidentielle, ayant refusé de reconnaître les résultats publiés par la CONEL et presque toute sa direction de campagne. Ce qui lui a valu une arrestation pour "attentat à la sureté de l'état",ainsi que d'autres leadeurs de l'opposition tels que, Paulin MAKAYA et  Okombi Salissa.

Et de l’autre Côté nous avons le Pasteur NTUMI, qui après avoir été l’allié objectif du pouvoir de Denis Sassou Nguésso durant ces dernières années notamment en lui permettant de se servir de lui  comme un épouvantail et d’étouffer dans l’œuf toute velléité de contestation de son hégémonie au sein de son camp, car étant“ le seul rempart capable de protéger son camp contre la folie meurtrière de cet illuminé“. Pour des raisons qui restent encore à clarifier faute d’une enquête sérieuse, ce dernier se retrouve aujourd’hui dans la peau d’un résistant et s’est découvert des vertus de défenseur de la démocratie.

Ainsin les Congolais assistent avec impuissance à la déliquescence et au délitement de leur état : l’économie est en berne, avec des pénuries de carburants, les pensions de retraite non payées, de nombreuses entreprises licencient à tour de bras, il y a une flambée de prix des denrées de premières nécessités, les coupures d’eau, d’électricité sont devenus des situations normales, le grand banditisme ne fait que progresser avec le phénomène des “Bébés noirs“. La crise du Pool que refuse de reconnaître le chef de l’état charrie chaque jour dans les provinces voisines du pool des populations apeurées et affamées avec des cas malnutritions sévères d’enfants. Sans l’once d’une campassions de la part de la conscience collective nationale. Sans oublier le nombre de soldats tués pour une guerre qui n’a pas de sens. Car il s’agit du sang des congolais qui coule utilement pour un problème politique qui devrait se résoudre dans les urnes et par le dialogue inter-congolais.

En attendant l’issu de cette rixe, du tandem maléfique Ntumi / Sassou, notre vœu le plus cher, est que le la cendre de ce chao, de cette nuit noire dans laquelle nous sommes plongés, de cet affrontement entre ces deux protagonistes naissent un nouveau Congo unitaire et enfin moderne et démocratique débarrassé de ses démons.

Gustave Elongo

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

CERBAC

de l'Auteur : Etoumbou Lokia Analyste politique - Philosophe - Écrivain Ce blog est un média du BASSIN DU CONGO qui se donne pour objet : L'Analyse de l’Actualité : POLITIQUE - ÉCONOMIE - SANTÉ - ENVIRONNEMENT - INTERNATIONAL Enjeux Stratégiques et Prospectives. du BASSIN DU CONGO, l'Afrique et du Monde avec un regard Africain.
Voir le profil de CERBAC sur le portail Overblog

Commenter cet article