Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CERBAC : Cercle d'Etude et de Réflexion sur le Bassin du Congo

MEDIA DU BASSIN DU CONGO : Analyse de l’Actualité : POLITIQUE - ÉCONOMIE - SANTÉ - ENVIRONNEMENT - INTERNATIONAL. Enjeux stratégiques et prospectives

Le Dr Denis MUKWEGUE “ Le réparateur des femmes“ accepte d’être le président de la transition en RDC

La grande épopée d’une Nation à travers l’histoire a toujours commencé à partir des événements marqueurs

  • Le ras le  bol et la révolte face à un quotidien devenu difficile et inacceptable
  • L’émergence d’un leadership charismatique  qui se lève et décide de mettre un terme à la tragédie
  • Une réunion en petit comité pour jeter les bases de la refondation

C’est ce que vient de vivre la République Démocratique du Congo, ce mardi 05 Septembre 2017, à Paris dans l’hôtel Paris Marriott de l’avenue des Champs-Elysées. Un événement passé presque inaperçu, pourtant historique pour un observateur avisé.

Ce jour là, devant un aréopage composé d’environ trois cent personnes (Patriotes, combattants, activistes) tous issus de la diversité ethnique que compte La RDC et venu de tous les horizons de la diaspora, le Docteur (Munganga) Denis MUKWEGUE le “ Réparateur des femmes“ a accédé à la demande pressente de ses compatriotes pour être LE PRESIDENT DE LA TRANSITIONS EN RDC APRES LE DEPART DE JOSEPH KABILA KABANGUE.

Dans un discours plein d’émotion, il a d’abord exprimé ce sentiment de gravité qui l’animait en prenant la parole devant cet petit comité composé de trois cent (300) personnes, lui qui a l’habitude de tenir des conférence devant un auditoire de plus de sept cent personnes, tant la charge émotionnelle de ses compatriotes dans cette salle et le désire du changement  lui était communiqué.

Dans un premier temps, il a rendu hommage à toute cette diaspora de la RDC, qui malgré les conditions difficiles de la vie en Europe, où l’argent qui est reçu par la main droite fruit du travail, est vite restitué à la main gauche à travers les dépenses et charges au quotidien ( the monkey business), et où on passe son temps à prendre des crédits pour ne les rembourser tous qu’à la retraite. Cette diaspora malgré cela continue toujours à envoyer de l’argent au pays et c’est ce qui fait vivre de famille entière et à travers elle, permet au pays d’être tant soit peu debout et de garder un semblant de dignité. Cependant a-t-il affirmé, « Ce modèle ne peut plus perdurer, car celui qui donne fini par se fatiguer. »

Dans la deuxième partie de son discours, il a évoqué l’héritage des pères fondateurs : Simon Kimbangu, Patrice Lumumba, Joseph Kassavubu, qu’il fallait perpétuer et a rappelé la place centrale de la RDC dans l’histoire du XXème siècle notamment avec le don de l’Uranium pour la fabrication de la première bombe atomique, qui mis fin à la deuxième guerre mondiale, tout en inaugurant le plus grand génocide du siècle.

Ensuite, toujours  mise en perspective avec l’actualité de la RDC, il a défini ce que devrait être le nouveau type de leadership, celui qui part de la base jusqu’au sommet, inversant ainsi le principe contraire longtemps en vigueur. Un leadership où l’étique, le sens des responsabilités, la probité moral et le goût du sacrifice suprême doit primer sur tout.

Et enfin, il a accepté la demande qui lui a été faite celui de diriger cette transition, l’après Kabila étant en soit quelque chose d’acté et d’inéluctable dans la conscience collective.

C’est avec une slave d’applaudissement que son discours fut accueilli à la fin au champ de l’hymne Nationale de la RDC, mettant fin à la cérémonie qui à notre avis sera une référence historique, comme le fut la table ronde à Bruxelles pour l’indépendance, et à la différence de cet événement, ici c’est Paris ( Parisii, Isis notre dame de Paris) capitale à vocation universelle qu’a eu lieu cet événement, décidé et organisé non pas par une puissance occidentale et coloniale, mais par des Congolais eux même.

Bon vent au docteur Denis MUKWEGUE et à la nouvelle renaissance du Congo, et merci à la chaine en ligne “ clef Boa.com “, qui nous a fait vivre cet événement historique. Souhaitant que toute les force vives de la Nation Congolaise se mettent en ordre de batail autour de cet homme dont la probité morale n’est plus à démontrer et l’empathie pour ses compatriotes ne souffrent d’aucune ambigüité.

Etoubmou Lokia

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

CERBAC

de l'Auteur : Etoumbou Lokia Analyste politique - Philosophe - Écrivain Ce blog est un média du BASSIN DU CONGO qui se donne pour objet : L'Analyse de l’Actualité : POLITIQUE - ÉCONOMIE - SANTÉ - ENVIRONNEMENT - INTERNATIONAL Enjeux Stratégiques et Prospectives. du BASSIN DU CONGO, l'Afrique et du Monde avec un regard Africain.
Voir le profil de CERBAC sur le portail Overblog

Commenter cet article